[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] []
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés 2017]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Loïc Céry]
[Sjperse.org]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[L'homme]
[Biographie]
[Biographie]
[Approches]
[Œuvre]
[Œuvre]
[Parcours]
[Parcours]
[Panorama]
[Voix]
[Critique]
[Critique]
[Hommage - TR1]
[Médias]
[Critique]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[Recherche]
[Recherche]
[Activités]
[Outils]
[Actualités]
[Actualités]
[Nouveautés 2017]
[Communication]
[]
[Actualité éditoriale 2013]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[]
[]
[]
[]
[]
[Liens]
[Liens]
[]
[Liens]
[]
[Communication]
[]
[]
[Sjperse.org]

Ressources documentaires

Liens divers

LIENS : Saint-John Perse sur Internet

______________________________________________________


  

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

  

© 2014 Saint-John Perse, le poète aux masques (Sjperse.org / La nouvelle anabase). Site conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry.

  

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'œuvre             

La critique         

La recherche

Bibliographie

Liens

  

Références de quelques documents indexés sur le portail de diffusion de la recherche Erudit.org, dont un article de Monique Parent ("L'imagination poétique dans l'oeuvre de Saint-John Perse") et un autre de Nebil Radhouane, "Saint-John Perse : le paradoxe de l'hermétisme et de la traductibilité" - Revue Meta, vol. 45, N° 3, 2000, "Traduction dans le monde arabe". Url  quelques peu erratiques et aléatoires.





  

Dossier « Saint-John Perse » sur le site de Thomas Spear, « Ile en île », du département d’Etudes francophones de l’Université de New York (CUNY : City University of New York). Je vous recommande cette véritable plate-forme des écrivains insulaires francophones, dirigée par ce célèbre universitaire américain passionné des littératures caribéennes. Page consacrée à Saint-John Perse établie par Loïc Céry.

  

L'incontournable Wikipédia, l'encyclopédie collaborative imprévisible et ludique d'Internet, a aussi une page consacrée à Saint-John Perse. De l'art de l'interactivité et de la démocratie participative appliquée aux informations de base. L'article Saint-John Perse est correct.

Le site Internet de la Fondation Saint-John Perse d'Aix-en-Provence. Présentation de la vie du poète et de son oeuvre, références bibliographiques, présentation des expositions et événements organisés par la Fondation, extrait de la bibliothèque personnelle du poète, Index de l'œuvre poétique par Eveline Caduc, actes en ligne du colloque international "Postérités de Saint-John Perse" (Nice, 4-6 mai 2000). Revue Souffle de Perse mise en ligne.

Le site de la République des Lettres a pris l'initiative d'une mise en ligne de divers articles relatifs à Saint-John Perse, parmi lesquels le mémorable article "La face en Ouest" de Kenneth White. A consulter justement en termes de ressouces documentaires.

De l'exil à l'errance : écriture et quête d'appartenance dans la littérature contemporaine des Petites Antilles anglophones et francophones (Paris XIII, 1997). Cette thèse réserve une large place à Saint-John Perse (notamment : 2e partie, chap. 3, II. 3. "Les neiges de l'exil" ; 3e partie, chap. 1, II. "Saint-John Perse ou l'antillanité paradoxale" ; 3e partie, chap. 4, "Les mots dérobés : Les écrivains antillais et le texte persien"). Véronique Bonnet avait publié dans Souffle de Perse N° 8 (juin 1998) un article intitulé "Jeux de construction et quête d'appartenance : les écrivains antillais et le texte persien" ; ses analyses sont intéressantes pour ce qui est de la créolité de Perse et surtout, du lien des écrivains antillais au texte persien.

La thèse de Véronique Bonnet, disponible dans son intégralité en format PDF sur le site Soutien Informatique Recherche de l'Université de Lyon II (après avoir cliqué sur le lien, veuillez patienter quelques instants pour l'initialisation du format) :





  

"Saint-John Perse lecteur de Spinoza", conférence de Colette Camelin au Groupe de recherche spinoziste du CERPHI (Centre d'Etudes en Rhétorique, Philosophie et Histoire des idées). Une synthèse primordiale de la part de la spécialiste des ressorts intellectuels de la poésie de Perse, au sujet d'une empreinte essentielle chez le poète, celle de la pensée de Spinoza.



  

D'autres encyclopédies "papier" présentent des mises en ligne restreintes de leurs contenus, et donc certains articles succincts sur Saint-John Perse, comme ceux de l'Encyclopédie en ligne Larousse.fr ou encore de l'Encyclopédie Britannica en ligne (rubrique de guide des Prix Nobel).

  

La rubrique d'hommage à Saint-John Perse du très attachant site Internet de la famille Dormoy (Dormoy.com). En construction pour la plupart des pages. Il est plus significatif de se référer à plusieurs autres pages du site, en relation indirecte avec notamment l'enfance de Saint-John Perse : les rubriques de présentation des habitations de Bois-Debout et de La Joséphine ; les courts récits laissés par Renée, la mère du poète, ainsi que sa soeur Paulette ; les données généalogiques des Leger, accessibles à partir de la liste récapitulative de l'arbre généalogique (cliquez sur L).