[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés Février 2016]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Loïc Céry]
[Sjperse.org]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[L'homme]
[Biographie]
[Biographie]
[Approches]
[Œuvre]
[Œuvre]
[Parcours]
[Parcours]
[Panorama]
[Voix]
[Critique]
[Critique]
[Hommage - TR1]
[Médias]
[Critique]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[Recherche]
[Recherche]
[Activités]
[Outils]
[Actualités]
[Actualités]
[Nouveautés Février 2016]
[Communication]
[]
[]
[Actualité éditoriale 2013]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[]
[]
[]
[]
[]
[Liens]
[Liens]
[]
[Liens]
[]
[Communication]
[]
[Terzieff]
[Félix Lahu]
[Vilar]
[Topart]
[Lonsdale]
[Bourel]
[Jemma]
[Claisse]
[Elisa Rimbaud]
[Auclair]
[Isabelle Fruleux]
[Scholars]
[Voix]
[]
[Parcours]
[Parcours 1]
[Parcours 2]
[Parcours 3]
[Pléiade]

_____

_____

___________

Deux "Scholars"

  

___________

Isabelle Fruleux

  

___________

Michel Auclair

  

___________

Élisa Rimbaud

  

___________

Sophie Bourel

  

___________

Georges Claisse

  

___________

Jean-Louis Jemma

  

___________

Jean Topart

  

___________

Michael Lonsdale

  

___________

Jean Vilar

  

___________

Félix Lahu

  

___________

Laurent Terzieff

  

LA CONSTELLATION DES VOIX                 Saint-John Perse à voix haute

_____________________________________________________________________________________________________________________________________


  

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

  

© 2014 Saint-John Perse, le poète aux masques (Sjperse.org / La nouvelle anabase). Site conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry.

  

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'œuvre                                     

La critique         

La recherche

Bibliographie

Liens

  

Le verbe et l'incarnation


La poésie est affaire d’immersion dans le verbe, d'immersion sensible, vécue et intense, où la parole écrite appelle la parole parlée, l’incarnation par la voix à travers laquelle naguère la poésie lyrique trouvait son vrai champ d’expression. Aux yeux de Saint-John Perse, ce passage par la voix représente un risque, celui de perdre l’intériorisation de l’imaginaire poétique, et sa méfiance fut réelle à l’égard de ces exercices de lectures auxquels pourtant tant d’autres poètes consentent volontiers. Et face à certaines réussites de lectures de la poésie de Perse, on est en droit de prendre ses distances avec ces réserves-là. Certes, il est vrai que cette langue si particulière, cette syntaxe si spécifique, ce souffle si exigeant rendent peut-être plus difficile la lecture parlée que dans d’autres cas. Mais c’est la réussite même de certaines lectures qui peut emporter l’adhésion : exercices d’orfèvrerie s’il en est, quand on connaît les subtilités rythmiques et syntaxiques propres à la langue de Perse. Voici en tout cas quelques exemples à mon sens brillants de cet exercice-là : une sélection, qui reflète bien la diversité des approches du texte tel que ces grandes voix nous le transmettent, des lectures d’extraits des œuvres par des comédiens illustres ou plus jeunes qui ont su se hisser au niveau d’intensité de ce verbe incandescent entre tous et qui ont mis leur talent au service d’une poésie réputée justement pour sa difficulté. Il en résulte que dans le cas de Saint-John Perse aussi et ô combien, la lecture parlée et incarnée confirme son importance cruciale pour une transmission marquante et vive de la poésie, qui est avant tout verbe, fût-il intériorisé ou extériorisé. À vous de juger et d’apprécier la vigueur des incarnations proposées ici.