[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] [Recherche]
[La nouvelle anabase 1]
[La nouvelle anabase 2]
[La nouvelle anabase 3]
[La nouvelle anabase 4]
[La nouvelle anabase 5]
[La nouvelle anabase 6]
[La nouvelle anabase à paraître]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[]
[]
[]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Loïc Céry]
[Sjperse.org]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[L'homme]
[Biographie]
[Biographie]
[Approches]
[Œuvre]
[Œuvre]
[Parcours]
[Parcours]
[Panorama]
[Voix]
[Critique]
[Critique]
[Hommage - TR1]
[Médias]
[Critique]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[Recherche]
[Recherche]
[Activités]
[Outils]
[Actualités]
[Actualités]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Communication]
[]
[Actualité éditoriale 2013]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[]
[]
[]
[]
[]
[Liens]
[Liens]
[]
[Liens]
[]
[Communication]
[]
[]

____

____

La nouvelle anabase - REVUE D'ÉTUDES PERSIENNES

_____________________________________________________________


> N° 1 - Février 2006

Préface : Loïc Céry, « Fondation de la ville »



Anabases littéraires


. Patrick Chamoiseau, « Méditations à Saint-John Perse »

. Ernest Pépin, « Saint-John Perse, ou l’émerveille créole »

. Claude Vigée, « Mais tu choisiras la vie… »

. Entretien avec Kenneth White, « Sur une grève de l’ouest »

. Fortuné Chalumeau, « Saint-John Perse, regard sur l’homme et l’œuvre »



Amers de la critique


Actes du colloque en ligne « Saint-John Perse, Mythes et présences » (sjperse.org, 2003)

- Entretien avec Joëlle Gardes-Tamine et Colette Camelin, « A propos de

Saint-John Perse sans masque »

- Christine Januel, « Saint-John Perse aux confluences des relectures »

- Samia Kassab-Charfi, « Y a-t-il une rhétorique d’auteur ? L’exemple de Saint-John Perse »

- Loïc Céry, « L’horizon de la source et du déchiffrement : une histoire de la critique persienne »

- Christian Rivoire, « Saint-John Perse, Masque et Pseudonyme : un horizon de l’Être »

- Esa Hartmann, « Vers un renouveau philologique : Saint-John Perse et la critique génétique »

- Eric Mansfield, « Saint-John Perse et l’écriture de soi »

- Adam Aegidius, « Diffuser Saint-John Perse aujourd'hui : l'exemple danois »

- Holger Christian Holst, « Du pacte autobiographique à l'autoportrait d'un conquérant »



Chroniques herméneutiques


. Pierre Brunel, « La lecture de Vents de Saint-John Perse par Claudel »

. Esa Hartmann, « “Transmutation mûrie d’une gloire automnale“ ou “écho demeuré sans réponse“ ? Le dialogue poétique entre Saint-John Perse et Pierre Torreilles »

. Adam Aegidius, « Saint-John Perse lecteur de Léon-Paul Fargue »

. Corinne Prinderre, « Le minéral et le végétal. Des annotations de Saint-John Perse à l’œuvre

poétique : quelques exemples »

. Dossier thématique, coordonné par Christine Januel, « Saint-John Perse et ses compositeurs »

- Introduction : Christine Januel, « Sous l’aile falquée du songe »

- Saint-John Perse et Jean Guillou

· Christine Januel, « Jean Guillou ou les poétiques de l’orgue »

· Jean Guillou, « Eloge. Correspondance musicale »

- Saint-John Perse et Paul Bowles

· Christine Januel, « Irene Herrmann ou la mémoire de Paul Bowles »

· Irene Herrmann, « Paul Bowles et les Scènes d’Anabase. Portrait d’un musicien-poète »

- Saint-John Perse et Louis Durey

· Christine Januel, « Louis Durey au diapason des poèmes »

· Arlette Durey, « Louis Durey : quand la musique s’éprend d’un poème »

· Louis Durey, Eloges op. 8a. Trois extraits d’une partition inédite

· Christine Januel, « François Le Roux, itinéraires au miroir poétique : mélodie, lied et opéra »

· François Le Roux, « Chanter les Images à Crusoé de Louis Durey : le point de vue d’un interprète »

· Entretien avec François Le Roux, « Evocation d’un itinéraire créatif. Des poèmes de Saint-John Perse aux compositions de Louis Durey »

- Saint-John Perse et Paola Livorsi

Entretien avec Paola Livorsi, « Autour de Os et Onfhad. A l’imaginaire de Vents de Saint-John Perse »

  

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

  

© 2014 Saint-John Perse, le poète aux masques (Sjperse.org / La nouvelle anabase). Site conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry.

  

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'œuvre                         

La critique         

La recherche

Bibliographie

Liens

  

LIENS DE SITES

MARCHANDS :

- SOMMAIRE -

  

La nouvelle anabase est née en février 2006 aux Editions L’Harmattan, inaugurant un nouvel espace critique dédié à l’étude et à la diffusion de l’œuvre de Saint-John Perse, dont la lecture fervente dépasse la seule sphère d’un public de spécialistes. Les critiques, mais aussi les créateurs, et surtout les écrivains, ne cessent de revisiter de manière particulièrement inventive la mémoire de cette poésie-là. La revue se fera l’écho de l’étonnant renouvellement des « études persiennes » mais aussi, plus largement, de cette vigueur de la création face à la trace de l’auteur d’Eloges.


Au sommaire de ce premier numéro (voir le détail plus bas), des contributions prestigieuses de la part d’écrivains de renom, le bilan de débats critiques récents particulièrement prégnants, des textes focalisés sur certains points d’analyse, avec particulièrement un dossier thématique consacré aux rapports de Saint-John Perse à la musique. A la faveur de ce lancement de la revue, vous découvrirez donc la composition des numéros « ordinaires » de la série (qui accueillera aussi à l’avenir des numéros plus thématiques, destinés à la publication de thèses récentes ou d’actes de colloques, à l’image du second numéro, à paraître très prochainement) : une structure tripartite qui emprunte aux titres des recueils de Perse comme un rythme interne.


Première partie : « Anabases littéraires », consacrée à la parole des écrivains qui, sans être sacralisée, est néanmoins le substrat même de la revue. Parole de créateurs, regard irremplaçable des écrivains sur celui qui rêva à un « grand poème délébile ».


Seconde partie : « Amers de la critique », au sens figuré du terme « amers » que choisit le poète pour son recueil de 1957, à savoir celui des repères, des balises. Repères de la critique et des débats que motive l’étude de l’œuvre de Perse, de ses enjeux esthétiques et intellectuels.


Troisième partie : « Chroniques herméneutiques », ouverte aux études spécialisées, analyses de détail, éclairantes sans se cantonner à un discours sclérosé par excès de technicité. Toujours plus d’intelligence du texte, tel est le souci premier de l’herméneutique, science de l’interprétation éclairée et éclairante.


Un numéro de lancement qui donne le « la » de cette nouvelle revue, dont le maître mot restera la transmission. La mission d’une nouvelle diffusion est inséparable de cet idéal de partage et du passage de relais : l’appropriation et la réappropriation d’une œuvre par des générations de lecteurs est bien une aventure collective autant qu’individuelle et ce double versant du foisonnement qui se manifeste autour de l’œuvre de Perse trouvera ici le lieu d’une expression vraie, soucieuse de mémoire et d’ardeur, traversée des immortelles carènes d’une parole de vivant.