[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] [Age]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Cinquantenaire]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés Février 2016]
[Actualité éditoriale 2013]
[Echos persiens]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase - Souscription]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Communication]
[]
[]
[]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés Février 2016]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Loïc Céry]
[Sjperse.org]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[L'homme]
[Biographie]
[Biographie]
[Approches]
[Œuvre]
[Œuvre]
[Parcours]
[Parcours]
[Panorama]
[Voix]
[Critique]
[Critique]
[Hommage - TR1]
[Médias]
[Critique]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[Recherche]
[Recherche]
[Activités]
[Outils]
[Actualités]
[Actualités]
[Nouveautés Février 2016]
[Communication]
[]
[]
[Actualité éditoriale 2013]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[]
[]
[]
[]
[]
[Liens]
[Liens]
[]
[Liens]
[]
[Communication]
[]
[Age]
[]
[Biographie]
[Enfance]
[Jeunesse]
[Chine]
[Diplomatie]
[Exil]
[Age]

Neiges, publié par Roger Caillois dans sa revue de Buenos Aires les Lettres françaises, qui, dans la foulée, publie également l'ensemble du recueil Exil (qui paraîtra chez Gallimard l'année suivante).

Début de la rédaction d'Amers toujours à "Seven Hundred Acre Island". Départ de Lilita Abreu pour la France.

Discours d'hommage à Aristide Briand, prononcé à New York. Rédaction du Poème à l'Etrangère, publié dans la revue fondée à New York par Yvan Goll, Hémisphères.

Rédaction de Pluies.

Grâce à l'entremise de Katherine Biddle, il est désormais lié par contrat à la Fondation Bollingen (organisation de mécénat littéraire), qui lui alloue une sorte de pension mensuelle, moyennant l'exclusivité des droits de traduction anglaise de son oeuvre, dans la fameuse collection "Bollingen series". Il décline la proposition pourtant très prestigieuse et financièrement alléchante d'une chaire à l'Université de Harvard, préférant se consacrer librement à son oeuvre, profitant de sa nouvelle situation.

>>>

Exil américain                                                   1921-1940

_________________________________________________________________________________________________________________________

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

© 2014 Saint-John Perse, le poète aux masques (Sjperse.org / La nouvelle anabase). Site conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry.

  

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'œuvre                         

La critique         

La recherche

Bibliographie

Liens

  

Les Editions Gallimard publient le premier volume des Œuvres poétiques de Saint-John Perse.

Sjperse.org sur Facebook

Fil d'information RSS

© 2010 Sjperse.org / La nouvelle anabase. Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

  

Communication


Listes de diffusion / information

Forum Saint-John Perse                  

                      

                        

                        

                        

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'oeuvre                         

La critique         

La recherche

50 ans du Prix Nobel                  

Bibliographie

Liens

  

1953

1951

1950

1948

Grand Prix de poésie de l'Académie américaine et de l'Institut national des arts et lettres d'Amérique. Numéro d'hommage international à Saint-John Perse des Cahiers de la Pléiade, sous la responsabilité de Jean Paulhan.

 

















  

1947

1946

1945

1944

1943

1942

1941

1940

Voyage dans les Antilles anglaises. Tout au long de ces années, Saint-John Perse ne cesse de voyager abondamment, de sillonner les océans.


 

















  

Durant toutes ces années, la

passion de la navigation


  

Sa mère meurt à Paris. Nombreux voyages à l'intérieur ou le long des côtes des Etats-Unis.

















  

Seven Hundred Acre island,

sur les côtes du Maine


  

Leger aux Etats-Unis : plus que jamais, l'Etranger et l'exil.

Dans ses archives personnelles, Alexis Leger avait soigneusement conservé une copie de la parution au Journal officiel du décret de sa déchéance de la nationalité française signé par le Maréchal Pétain, le 29 octobre 1940, ainsi que l'arrêté de mise sous séquestre de ses biens personnels, à son domicile parisien.

Le poète américain Archibald MacLeish, directeur de la prestigieuse Library of Congress, soutien efficace et ami fervent de Saint-John Perse dans ses années américaines.


  

Sa situation s'améliore sensiblement grâce au directeur de la Bibliothèque du Congrès, Archibald MacLeish, qui lui propose un poste de conseiller littéraire budgétisé sur les fonds d'une fondation privée - proposition qu'accepte Saint-John Perse. Lilita Abreu l'a rejoint à Washington, en juillet. Il rédige Exil, qu'il dédie à Archibald MacLeish et qui sera publié en français dans la revue américaine Poetry et à Marseille dans les Cahiers du Sud.


Toutes ces années américaines de Saint-John Perse sont contrastées : alors qu'au début de cet exil forcé, l'ancien diplomate se retrouve brutalement placé dans une situation matérielle précaire et dans un réel isolement, il sera aidé par la suite par des personnalités qui deviendront des amis sincères, admirateurs fervents de son oeuvre et bienfaiteurs efficaces. Le couple des Biddle tout d'abord, Katherine Garison Chapin Biddle, femme de Lettres, sœur de la Princesse de Bassiano que Perse a bien connu avant la guerre pour avoir collaboré à sa Revue Commerce ; son mari, Francis Biddle, ministre de la Justice sous Roosevelt, juriste influent. C'est aussi Archibald MacLeish, directeur de la Bibliothèque du Congrès à Washington, homme de Lettres et poète reconnu, qui lui assure ce nouveau poste de conseiller littéraire, lui permet de poursuivre son oeuvre sans préoccupation matérielle. Les relations du poète avec ces mécènes influents, ces si riches amitiés des années américaines de Perse ont été  retracées dans le N° 15 des Cahiers Saint-John Perse par l'édition de ce Courrier d'exil par Carol Rigolot.














  

Sur les routes de l'exil : "L'exil n'est point d'hier"

>>>

A la suite d'intrigues de couloir au Quai d'Orsay, Alexis Leger est démis de ses fonctions de Secrétaire général, d'ailleurs en toute illégalité. Refusant un poste d'ambassadeur à Washington, il obtient d'être mis en disponibilité.


En juin, il part pour l'Angleterre d'où il rejoint les Etats-Unis et New York en juillet, où il mènera dans un premier temps une vie assez difficile matériellement; en peu de temps donc, sa situation a changé du tout au tout : après la gloire des années du Quai d'Orsay, les difficultés d'un exilé démuni. En France, le gouvernement de Vichy le déchoît de la nationalité française et de l'ordre de la Légion d'honneur; son appartement parisien est pillé par la Gestapo.






  

Rédaction de Vents dans une île côtière du Maine qui appartient à une amie, Elisabeth Chanler, "Seven Hundred Acre Island"