[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] [Eloges]
[La Gloire des Rois]
[Anabase]
[Exil genèse]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés Novembre 2014]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Loïc Céry]
[Sjperse.org]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[L'homme]
[Biographie]
[Biographie]
[Approches]
[Œuvre]
[Œuvre]
[Parcours]
[Parcours]
[Panorama]
[Voix]
[Critique]
[Critique]
[Hommage - TR1]
[Médias]
[Critique]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[Recherche]
[Recherche]
[Activités]
[Outils]
[Actualités]
[Actualités]
[Nouveautés Novembre 2014]
[Communication]
[]
[Actualité éditoriale 2013]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[]
[]
[]
[]
[]
[Liens]
[Liens]
[]
[Liens]
[]
[Communication]
[]
[Parcours]
[Parcours]
[Parcours 1]
[Parcours 2]
[Parcours 3]
[Pléiade]
[]

Volume 1 Poésie / Gallimard

______

______

Éloges, La Gloire des Rois, Anabase, Exil                                                   

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

© 2014 Saint-John Perse, le poète aux masques (Sjperse.org / La nouvelle anabase). Site conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry.

  

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'œuvre                         

La critique         

La recherche

Bibliographie

Liens

  

Le premier volume de l'œuvre poétique de Saint-John Perse dans la collection "Poésie / Gallimard" est le seul des trois autres à suivre réellement un ordre chronologique : la première ère de la création, à l'heure du "Saint-Léger Léger" du recueil Eloges, avant qu'Anabase ne cède définitivement la place à Saint-John Perse. Puis, le grand vide de l'entre-deux- guerres s'achève avec les quatre poèmes du cycle américain d'Exil. Les grands massifs qui suivront ne sont pas encore de mise, et si la rupture est franche entre d'un côté, la poésie de la réminiscence (Eloges) et celle de la conquête (Anabase) et de l'autre, une poétique de la dépersonnalisation mais aussi du chant des éléments (Exil), la densité de ce premier ensemble est tout à fait saisissante.