[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] [Voix]
[Terzieff]
[Vilar]
[Auclair]
[Bourel]
[Félix Lahu]
[Jemma]
[Topart]
[Claisse]
[Isabelle Fruleux]
[Elisa Rimbaud]
[Lonsdale]
[Scholars]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Loïc Céry]
[Sjperse.org]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[L'homme]
[Biographie]
[Biographie]
[Approches]
[Œuvre]
[Œuvre]
[Parcours]
[Parcours]
[Panorama]
[Voix]
[Critique]
[Critique]
[Hommage - TR1]
[Médias]
[Critique]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[Recherche]
[Recherche]
[Activités]
[Outils]
[Actualités]
[Actualités]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Communication]
[]
[Actualité éditoriale 2013]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[]
[]
[]
[]
[]
[Liens]
[Liens]
[]
[Liens]
[]
[Communication]
[]
[]

LA CONSTELLATION DES VOIX                 Saint-John Perse à voix haute

_____________________________________________________________________________________________________________________________________


MICHAEL LONSDALE - La voix de l'énigme

______

______

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

  

© 2014 Saint-John Perse, le poète aux masques (Sjperse.org / La nouvelle anabase). Site conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry.

  

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'œuvre                                     

La critique         

La recherche

Bibliographie

Liens

  

______

______

ENREGISTREMENTS

Amitié du prince, I


Amers, "Choeur", 1





  

La lecture de poésie envisagée par Michael Lonsdale est certainement un art de l’énigme… En tout cas, c’est ce que donnent à penser les quelques brillants exemples dont nous a habitué ce comédien à la présence si subtile et à la voix si marquante, qu’il s’agisse des inflexions intimes de Supervielle (auquel il avait consacré un spectacle) ou de tout autre poète. C’est une certaine impression de mystère qui se dégage du ton donné par Lonsdale à ses lectures poétiques, ce qui a pour caractéristique de concentrer l’attention de l’auditeur sur une ambiance, celle du poème lui-même. On ne peut être que saisi par ce maniement de la voix et du ton comme vecteur d’une tension spirituelle : on est proche de l’ascèse poétique, du dépouillement que nécessitent certains textes, dont ceux de Perse, par excellence.


Il faut savoir que de son aveu même, Saint-John Perse est bien le poète préféré de Michael Lonsdale. Une admiration que l’on peut voir confirmée dans l’émission consacrée à Perse par France Culture en 1995, dans le cadre de la série « Une vie, une œuvre ». Le comédien y réagit librement devant les matériaux préparatoires de la création laissés par Perse, lisant notamment des extraits de ce Carnet de croisière aux Iles Eoliennes qui firent l’objet d’un numéro spécial des Cahiers Saint-John Perse en 1987, à l’occasion du centenaire.


Au cours de l’émission, il lit également plusieurs textes dans ce style inimitable fait de retenue et de tension, tel que l’illustrent à merveille ces deux exemples reproduits ci-contre.