[creation site web] [creation site internet] [logiciel creation site] [Terzieff]
[Topart]
[Topart]
[Voix]
[Terzieff]
[Vilar]
[Auclair]
[Bourel]
[Félix Lahu]
[Jemma]
[Topart]
[Claisse]
[Isabelle Fruleux]
[Elisa Rimbaud]
[Lonsdale]
[Scholars]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Loïc Céry]
[Sjperse.org]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[L'homme]
[Biographie]
[Biographie]
[Approches]
[Œuvre]
[Œuvre]
[Parcours]
[Parcours]
[Panorama]
[Voix]
[Critique]
[Critique]
[Hommage - TR1]
[Médias]
[Critique]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[Recherche]
[Recherche]
[Activités]
[Outils]
[Actualités]
[Actualités]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Communication]
[]
[Actualité éditoriale 2013]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[]
[]
[]
[]
[]
[Liens]
[Liens]
[]
[Liens]
[]
[Communication]
[]
[]

LA CONSTELLATION DES VOIX                 Saint-John Perse à voix haute

_____________________________________________________________________________________________________________________________________


JEAN VILAR - Magicien de l'incarnation

______

______

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

  

© 2014 Saint-John Perse, le poète aux masques (Sjperse.org / La nouvelle anabase). Site conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry.

  

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'œuvre                                     

La critique         

La recherche

Bibliographie

Liens

  

______

______

ENREGISTREMENTS

Anabase, VII


Anabase, "Chanson" (que vous pourrez comparer avec la lecture qu'en fait Laurent Terzieff)


"Exil", I (comparez avec la lecture de Jean Topart)


"Exil", II


Vents, III, 6


Amers, "Invocation", 1


Amers, "Invocation, 6


(comparez avec les

lectures de Jean Topart)



  

Quand une figure essentielle du théâtre du XXe siècle dit le texte de Perse, une rencontre s’opère dans l’absolu de l’art et pour le bonheur des lecteurs de poésie. On connaît la réputation du jeu scénique de Vilar, ainsi que celle de sa diction si particulière… Vilar avait cette relation au texte, faite à la fois de dévotion et de recherche de la vie interne de la phrase, qui faisait de ses lectures de réelles créations. Le maître mot de son phrasé pourrait être sans aucun doute le relief, conquis de bout en bout de la lecture, en allié de l’élan lyrique exprimé en une sorte de face à face avec la puissance même de l’écrit ; attitude adéquate s’il en est pour faire corps avec le verbe incandescent de Saint-John Perse. Certains trouveront peut-être dans ces lectures un excès de déclamation, pourtant le lyrisme même de l’incarnation du verbe poétique par Vilar convient, il me semble, à l’univers de Perse.


Jean Vilar a enregistré en 1967 plusieurs textes de Saint-John Perse, enregistrement édité par Adès en 1969, pour la face B d’un disque sur lequel Laurent Terzieff lit quant à lui des poèmes de René Char – grand moment, on le devine, de ce genre de l’édition discographique… Retrouvez ici l’ensemble de ces lectures de Perse par Vilar :