[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Activités]
[Colloque 2012]
[Journée d'études 2011]
[Cinquantenaire]
[Echo des langues]
[Hommage de 2004]
[Agrégation]
[Rencontres SJP]
[Séminaire Exil]
[Colloque de Tunis 2004]
[Colloque 2003]
[]
[]
[]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Loïc Céry]
[Sjperse.org]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[L'homme]
[Biographie]
[Biographie]
[Approches]
[Œuvre]
[Œuvre]
[Parcours]
[Parcours]
[Panorama]
[Voix]
[Critique]
[Critique]
[Hommage - TR1]
[Médias]
[Critique]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[Recherche]
[Recherche]
[Activités]
[Outils]
[Actualités]
[Actualités]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Communication]
[]
[Actualité éditoriale 2013]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[]
[]
[]
[]
[]
[Liens]
[Liens]
[]
[Liens]
[]
[Communication]
[]
[Hommage de 2004]
[Hommage - TR1]
[Hommage - TR2]
[Hommage - TR3]
[Hommage - TR3 - Dialogue Glissant Oster]
[Hommage - TR3 - Chamoiseau]
[Hommage - TR3 - White]
[Hommage - TR3 - Vigée]
[Hommage - TR4]
[Hommage - TR4]
[]

Pour fêter un poète - HOMMAGE À SAINT-JOHN PERSE

Université Paris IV-Sorbonne, 25 septembre 2004

_______

_______

Entretien avec Christian Rivoire à propos de sa thèse sur le narratif chez Saint-John Perse / Synthèse du débat sur la diffusion, par

Loïc Céry et Esa Hartmann

_____________________________________________________________________________

DEUXIÈME TABLE RONDE -  Nouvelles voies de la diffusion

____________________________________________________________________________________________________

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

  

© 2014 Saint-John Perse, le poète aux masques (Sjperse.org / La nouvelle anabase). Site conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry.

  

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'œuvre                         

La critique         

La recherche

Bibliographie

Liens

  

L’efficacité de Fabula est celle d’une diffusion élargie justement, tant il se confirme qu’Internet constitue le nouvel espace de la recherche dans le domaine des sciences humaines. Auparavant, la vivacité des débats intellectuels, l’évolution des théories critiques, les initiatives de recherches, étaient indissociables de la vie grouillante des revues. Les temps ont changé, certes, mais le changement est surtout celui du cadre de cette vie intellectuelle propre à la recherche littéraire : elle est essentiellement concentrée aujourd’hui sur Internet, et progressivement mieux structurée que dans ses balbutiements. Les projets du site sjperse.org, la place de la poésie dans cet ensemble, ont été débattus dans cet horizon-là : celui de la présence de l’activité critique et de diffusion qui peut s’épanouir, notamment à propos de Saint-John Perse, sur Internet.

L’activité de diffusion est assurée depuis bien des années par la Fondation Saint-John Perse d’Aix-en-Provence qui joue le rôle, non seulement de lieu irremplaçable pour les chercheurs, mais également de relais efficace pour la connaissance du parcours d’Alexis Leger et de l’œuvre du poète. A ne pas oublier, dans cet ensemble, le travail remarquable mené par le Musée municipal Saint-John Perse de Pointe-à-Pitre, fondé en 1987 par le Dr. Henri Bangou et développé grâce au dynamisme de son ancien conservateur, Sylvie Tersen.


En 2002, le site Internet www.sjperse.org voyait le jour, sous le signe de cette ambition d’une diffusion à la fois de la connaissance de l’œuvre de Perse, et de l’activité critique qui continue à se déployer à son propos. Le maître-mot de cette initiative et de celles qui ont suivies est certainement celui de la transmission. Transmission de la connaissance d’une œuvre, des repères d’une critique, mais au bout du compte, transmission de ce qui est au cœur même de cette poésie de l’énergie : une certaine ferveur. C’est cette ferveur qui a été à l’origine des activités de recherche suscitées par le site. Néanmoins, un renouvellement de la diffusion ne peut s'identifier à l'unidimensionnalité des voies choisies, c'est la raison pour laquelle Sjperse.org est inséparable de la revue d'études persiennes que le site a généré ; c'est plutôt dans le sens d'une vaste synergie qu'il importe d'envisager cet ensemble, selon lequel nous avons en tout cas choisi d'œuvrer.

  

- LES INVITÉS -

  

Sjperse.org a encouragé la diffusion de certains outils de recherche, tels que des thèses récemment soutenues à propos de Saint-John Perse : aujourd’hui, trois thèses sont directement téléchargeables à partir de Sjperse.org. Lors de la journée, le débat avait réuni les auteurs de ces thèses qui ont été mises en ligne progressivement (la plus récente de ces mises en ligne a été effectuée en juillet dernier). Ils nous ont parlé de ce nouveau mode de diffusion de leurs travaux mais avant tout, ont témoigné en écho à la première table ronde, de la vivacité et du renouvellement des recherches effectuées autour de l’œuvre de Saint-John Perse :


- Samia Kassab-Charfi, Maître de conférences à l’Université de Tunis, a soutenu sa thèse en 2003, Rhétorique de Saint-John Perse, sous la direction de Joëlle Gardes-Tamine. Cette thèse est téléchargeable dans son intégralité sur le site depuis mai 2004.


- Esa Hartmann, qui enseigne aujourd’hui aux Etats-Unis, a soutenu sa thèse en 2002 sous la direction de Renée Ventresque : Eléments pour une « poétique » des manuscrits de Saint-John Perse. Sa thèse est téléchargeable dans son intégralité sur le site depuis juillet 2004. Esa Hartmann intervient dans le compte-rendu qui est établi dans le programme radio, à propos du débat qui avait eu lieu lors de la journée.


- Christian Rivoire, Professeur de Lettres, est l’auteur d’une thèse intitulée Les moyens d’une reconquête du narratif dans l’œuvre de Saint-John Perse, thèse soutenue en 2003 sous la direction de Joëlle Gardes-Tamine. Cette thèse est téléchargeable dans son intégralité sur le site depuis février 2004. Christian Rivoire est interrogé longuement au sein du programme radio, au seuil du compte-rendu de la deuxième table ronde : il nous parle des grandes orientations critiques de son travail de recherche, de cette thèse si essentielle pour les persiens et tous les narratologues.


Le débat a profité également de regards extérieurs particulièrement opportuns : ceux de Marielle Macé et d’Alexandre Gefen, du groupe Fabula. Le site Fabula (www.fabula.org), premier site Internet francophone en sciences humaines par le monde, est bien connu des chercheurs en Lettres. Depuis sa création, sjperse.org a bénéficié de l’écho efficace que permet Fabula pour tout ce qui touche à la recherche en littérature et aux activités de l’Internet littéraire.










  

Existe-t-il donc un "au-delà" de la lecture exigeante d’un poète ? Certes, l’idéal doit demeurer ce contact essentiel entre un lecteur et une œuvre et rien ne remplacera jamais ce dialogue singulier qui doit s’instaurer entre un lecteur et un livre choisi, qui deviendra peut-être le livre élu. Mais reste à susciter et diffuser ce dialogue : il serait assez illusoire de croire encore que ce rapport à la littérature et qui plus est à la poésie va de soi aujourd’hui, à une heure où le livre doit résister aux assauts d’une désaffection croissante. Pour inverser la situation, il est urgent de trouver les meilleures voies d’une diffusion nouvelle, élargie et fidèle à l’exigence première : faire connaître une œuvre et l’activité critique qui se développe autour de son étude, c’est aussi montrer comment elle ne se restreint pas au patrimoine, mais vit par ses lecteurs, d’une présence constamment renouvelée. Internet peut-il constituer une voie de ce renouvellement ?








  

1968