[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Activités]
[Colloque 2012]
[Journée d'études 2011]
[Cinquantenaire]
[Echo des langues]
[Hommage de 2004]
[Agrégation]
[Rencontres SJP]
[Séminaire Exil]
[Colloque de Tunis 2004]
[Colloque 2003]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[Œuvre]
[Critique]
[Recherche]
[Bibliographie]
[Liens]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[La nouvelle anabase - Abonnement]
[La nouvelle anabase à paraître]
[Loïc Céry]
[Sjperse.org]
[Sjperse.org]
[L'homme]
[L'homme]
[Biographie]
[Biographie]
[Approches]
[Œuvre]
[Œuvre]
[Parcours]
[Parcours]
[Panorama]
[Voix]
[Critique]
[Critique]
[Hommage - TR1]
[Médias]
[Critique]
[Actualité éditoriale 2013]
[Recherche]
[Recherche]
[Recherche]
[Activités]
[Outils]
[Actualités]
[Actualités]
[Nouveautés Janvier 2015]
[Communication]
[]
[Actualité éditoriale 2013]
[Bibliographie]
[Bibliographie]
[]
[]
[]
[]
[]
[Liens]
[Liens]
[]
[Liens]
[]
[Communication]
[]
[Cinquantenaire]
[Cinquantenaire Programme]
[Cinquantenaire Introduction]
[Cinquantenaire 1ère Table ronde]
[Cinquantenaire 2e Table ronde]
[Cinquantenaire 3e Table ronde]
[Cinquantenaire 4e Table ronde]
[Consécration]
[Discours]
[La nouvelle anabase 6]
[Bibliographie Discours]
[]

_______

_______

_____________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________

COMMÉMORATION

organisée par Sjperse.org

Bibliothèque nationale de France

Grand auditorium, Samedi 4 décembre 2010

*

Cinquantenaire du Prix Nobel de Littérature

de SAINT-JOHN PERSE

  


> PREMIÈRE TABLE RONDE : Saint-John Perse, poète d'hier et d'aujourd'hui

Toute reproduction du contenu du site est libre de droit (sauf en cas d'utilisation commerciale, sans autorisation préalable), à condition d'en indiquer clairement la provenance : url de la page citée, indication de l'auteur du texte.

  

© 2014 Saint-John Perse, le poète aux masques (Sjperse.org / La nouvelle anabase). Site conçu, écrit et réalisé par Loïc Céry.

  

Saint-John Perse                     


L'homme                                   

L'œuvre             

La critique         

La recherche

Bibliographie

Liens

  

VIDÉO : Première

table ronde

Christian Rivoire appartient à l'équipe de recherche de La nouvelle anabase et on lui doit les découvertes majeures effectuées à propos de la genèse de Vents, qui font l'objet du N° 4 de la revue. Les études critiques établies par Christian Rivoire sont connues pour leur précision, et il s'est fait remarquer en 2005 pour avoir mis à jour l'une des dernières lettres autographes de Charles Baudelaire, dans les archives de la Fondation Saint-John Perse.

Guillaume Bridet enseigne à l'Université Paris XIII. Il a établi des travaux remarqués à propos des rapports entre littérature et sciences humaines au XXe siècle (anthropologie et psychanalyse). Il a attiré l'attention lors d'un colloque organisé en 2003 par Mireille Sacotte et Henriette Levillain, sur l'empreinte ethnologique de la poétique de Saint-John Perse. En 2008, il publie chez Honoré Champion Littérature et sciences hiumaines : autour de Roger Caillois. Au titre de cette expertise-là, sonr regard nous fut précieux pour la seconde partie du débat.

Michèle Aquien est Professeur à l'Université de Paris XII. Autre classique de la critique persienne, Saint-John Perse, l'être et le nom, publié en 1985 (Champ Vallon) demeure un jalon essentiel du regard stylistique porté sur l'oeuvre. Michèle Aquien a signé là une page importante de l'analyse d'une poésie résolument marquée par la veine "ontologique".

Roger Little occupe une position clé dans l'histoire de l'approche critique de Saint-John Perse : après les premiers commentaires de l'œuvre, il a su arpenter les données formelles et esthétiques de cette poésie. Ses Etudes sur Saint-John Perse (Klincksieck, 1984) et sa mongraphie du poète sont déjà des classiques pour qui veut entrer en intelligence avec cette œuvre.

Au cours de la table ronde : lectures d'extraits d'Eloges, par Sophie Bourel ("Pour fêter une enfance") et Georges Claisse ("Eloges").

Vous pouvez également retrouver ces extraits au sein de la vidéo de la table ronde.

Est-il possible aujourd'hui, autrement que par pure candeur, de relever la gageure d'une présentation synthétique de l'œuvre poétique de Saint-John Perse, admirée par les fervents mais si méconnue de bien des "profanes" ? On peut se risquer à cette sorte de défi, en ayant le souci de voir en Perse ce qui en fait déjà un classique de la modernité poétique, mais ce qui fonde également l'acuité de son actualité critique. Deux parties donc au sein de cette première table ronde : Saint-John Perse, poète d'hier, résolument balisé dans notre patrimoine littéraire, mais aussi, poète d'aujourd'hui, en vertu même des investigations aiguës qui motivent son commentaire (nous focaliserons notre propos sur la publication du N° 4 de La nouvelle anabase : Saint-John Perse, de Sumer aux îles solitaires. Poésie et anthropologie). Nos invités :